La liberté de choix

Le retour volontaire assisté vers le pays d’origine a pour particularité de ne dépendre que de la libre volonté de la personne. Il implique le départ du pays d’accueil, en l’occurence la France, sans aucune décision administrative ou judiciaire qui aurait pu obliger le migrant à partir

Un nouveau départ

Ce retour peut donner lieu à un accompagnement matériel ou psychologique de la personne.

Dans le programme mis en place par le gouvernement français, le retour s’assimile à une réinsertion sociale et professionnelle et participe à ce titre au développement économique et solidaire.

Le nouvel arrivant réintègre son pays ou sa région en tant qu’acteur économique à part entière.